Introduction

Détails de l'évènement

Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet évènement est passé.

Sommet 2021 du CBRC : Perturber et reconstruire

octobre 27 2021 - octobre 29 2021

Bien qu’elle ait apporté de grandes perturbations et de l’innovation, la pandémie de la COVID-19 a aussi causé des pertes importantes, des décès évitables et une criminalisation accrue. Des mesures que l’on croyait auparavant impossibles à mettre en œuvre — des soutiens au revenu à grande échelle, des ordres de confinement, des restrictions de voyage — ont été rapidement mises en place. Aujourd’hui, alors que les taux de vaccination augmentent et que le nombre de cas diminue partout au Canada, les gens sont optimistes quant à un « retour à la normale ». Pourtant, les réactions varient à mesure que les restrictions s’assouplissent, en fonction de ce à quoi ressemblait notre vie avant et pendant la pandémie.

Pour de nombreuses personnes gaies, bisexuelles, trans, bispirituelles et queer (GBT2Q), ce retour au statu quo n’inspire aucun espoir. Nous avons passé des décennies à nous opposer à un système de soins de santé soi-disant « universel » qui a souvent laissé nos communautés pour compte, ce qui est encore plus vrai pour ceux et celles d’entre nous qui ressentent les impacts de l’oppression systémique et intersectionnelle fondée sur la race, le revenu, la capacité et plus encore. La pandémie a, à bien des égards, amplifié les injustices et les inégalités ancrées dans nos systèmes et notre société. Plutôt qu’un « retour à la normale », nous devons tirer parti de la perturbation causée par la COVID-19 pour réimaginer un système qui comble les lacunes en matière de soins qui existaient avant la pandémie et qui se sont accentuées pendant celle-ci.

Cela implique le besoin d’adresser des enjeux tels :

  • La couverture et l’accessibilité inégales de soins importants, notamment les médicaments pour traiter et prévenir le VIH/les ITSS, les soins transaffirmatifs, les services de santé mentale et de réduction des méfaits, et plus encore.
  • Le manque de compétence culturelle au sein de notre système de soins de santé, ce qui inclut des prestataires qui ne connaissent souvent que peu ou pas du tout notre corps, nos relations sexuelles et notre consommation de drogues, et qui sont incapables de comprendre l’importance de nos pronoms et de nos partenaires.

En apprendre plus

Visitez cbrcsummit.net pour vous inscrire

Détails

Début :
octobre 27 2021
Fin :
octobre 29 2021

Organisateur