Réponses axées sur la communauté aux répercussions de la COVID-19 sur la santé mentale

Community Based Research Centre

Réponses centrées sur la communauté aux impacts sur la santé mentale des personnes 2SLGBTQ+ de la COVID 19

Améliorer les connaissances et les capacités en matière de santé mentale et à améliorer les résultats en matière de santé mentale pour cette population.

Ce projet pancanadien comprend ladaptation et la prestation d«Investigaytors », un programme de leadership en santé communautaire axé sur les personnes2SLGBTQ+, en collaboration avec des partenaires locaux et régionaux en Colombie-Britannique, en Alberta, au Manitoba, en Ontario, au Québec et en Nouvelle-Écosse. Les participants suivront un programme qui vise à renforcer les connaissances et les capacités en santé mentale et à améliorer les résultats dans ce domaine. Le programme comprend également une formation sur la façon de développer et doffrir des interventions de promotion de la santé mentale pour répondre aux besoins et aux expériences en matière de santé mentale de leurs pairs. Dans le cadre de ce travail, léquipe de projet collaborera avec des partenaires bispirituels et autochtones afin de développer et doffrir une version adaptée dInvestigaytors qui incorpore des méthodologies de recherche et des modes de connaissance autochtones en vue de transmettre plus efficacement aux communautés bispirituelles des connaissances et des moyens dintervention culturellement sûrs dans le domaine de la santé mentale. Le projet prévoit non seulement datteindre 13000personnes2SLGBTQ+, mais aussi de mettre au point et de mobiliser des ressources en santé mentale destinées aux personnes2SLGBTQ+ afin daccroître les connaissances et les capacités denviron 11000intervenants (fournisseurs de services, chercheurs, prestataires de soins de santé et décideurs) dans tout le Canada. 

Organisme principale: Community Based Research Centre 

Localité: Nationale

Vous cherchez à entrer en contact avec ce projet? Envoyez un courriel à Brook Biggin (brook.biggin@cbrc.net), Michael Kwag (Michael.kwag@cbrc.net), or Cameron Schwartz (Cameron.schwartz@cbrc.net) pour plus d’information.

QUI

Ouvert à toutes les populations 2SLGBTQ+ et un déploiement spécial pour les populations des Premières Nations, des Inuit et des Métis.

QUOI

Objectifs

Le programme reprend le programme « Investigaytors » déjà existant du CBRC qui renforce la capacité de la population existante à fournir des interventions en matière de santé mentale. Avec la consultation des leaders communautaires autochtones et bispirituels, le CBRC intégreront les paradigmes des connaissances autochtones et le programme sera déployé avec ces ajustements afin de mieux répondre aux besoins de cette population.

COMMENT

  • Tirer parti des données de l’enquête nationale 2SLGBTQ+ COVID-19 du CBRC, ainsi que d’autres ressources de recherche du CBRC, pour identifier les principaux impacts du COVID-19 sur la santé mentale et le bien-être des personnes 2SLGBTQ+, y compris parmi les sous-communautés qui supportent un fardeau disproportionné de résultats négatifs en matière de santé mentale.
  • Tirer parti de l’engagement du CBRC auprès des communautés 2SLGBTQ+ et de l’infrastructure de mobilisation des connaissances pour développer de nouvelles ressources et des ressources existantes pour les prestataires de services de santé mentale 2SLGBTQ+ afin d’accroître les connaissances et la capacité des prestataires de services à fournir des soins culturellement compétents et sûrs.

Milieux

  • En ligne
  • Virtuel
  • Communauté

Sites de mise en œuvre

  • Toronto, Montreal, Edmonton, Winnipeg, Vancouver, Halifax et au niveau national

POURQUOI

    • Les impacts de la stigmatisation sociétale, de la discrimination et du stress lié aux minorités signifient que les communautés bispirituelles, lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans et queer (2SLGBTQ+) connaissent des inégalités en matière de santé par rapport à leurs homologues cisgenres et hétérosexuels.
    • C’est encore plus vrai en matière de santé mentale, où les personnes 2SLGBTQ+ sont plus susceptibles de rencontrer des problèmes de santé mentale et d’afficher différents modèles d’accès aux services de santé mentale.
    • De plus, les inégalités en matière de santé mentale ne sont pas seulement vécues en masse par les personnes 2SLGBTQ+, mais ces disparités existent également au sein des communautés 2SLGBTQ+, les personnes autochtones, racialisées, trans et de genre divers étant plus susceptibles de connaître de moins bons résultats en matière de santé mentale.

 

Dans leurs mots

“L’une des choses qui sont vraiment passionnantes à propos de cette opportunité de financement particulière, c’est de pouvoir travailler avec nos jeunes participants pour avoir l’opportunité d’examiner l’impact de la COVID sur leur santé mentale et leur bien-être, celui de leur communauté, de leurs amis, les personnes qu’ils aiment et dont ils se soucient, et réfléchir à la manière dont nous pourrions créer différentes ressources ou opportunités pour fournir des soins à ceux qui ont été touchés par la santé mentale.”

Facteurs de protection clés

  • Identité et finalité
  • Signification et appartenance
  • Autodétermination
  • Relations de soutien dans la communauté.

Approches clés

  • Tenant compte des traumatismes

 

Site web

cbrc.net

Twitter

CBRCtweets

LinkedIn

thecbrc

YouTube

cbrcthecbrc

Instagram

thecbrc

Facebook

theCBRC

 

Email

Marie Geoffroy

 

 

Communiqué de presse de l’Agence de la santé publique du Canada