Vers un chez soi : Collaborer à la lutte contre l’itinérance chez les jeunes

A Way Home Canada / Vers un chez soi

Vers un chez soi: Collaborer à la lutte contre litinérance chez les jeunes

Renforcer les relations des jeunes avec la famille ainsi que d’autres soutiens naturels pour répondre à l’itinérance des jeunes et préparer les jeunes à la transition vers l’âge adulte.

Ce projet vise à diffuser et à évaluer une initiative de promotion de la santé mentale (Famille et soutiens naturels) conçue pour prévenir litinérance chez les jeunes en aidant ces derniers et leur famille et/ou leurs soutiens naturels à renforcer leurs liens et à améliorer leur bien-être. Cette initiative repose sur une approche holistique, tenant compte des traumatismes, qui aidera à préparer les jeunes à la transition vers lâge adulte. Dans le cadre de ce projet, l’équipe travaillera avec 10organisations au service des jeunes de tout le Canada pour mettre en œuvre et améliorer cette initiative par le biais de formations, de séances dencadrement individuel, dun soutien aux programmes et de communautés de pratique. Cette équipe de projet travaillera en partenariat avec la Communauté nationale dapprentissage sur litinérance des jeunes, un réseau pancanadien dorganisations au service des jeunes, pour sélectionner les sites de prestation de services et lObservatoire canadien sur litinérance évaluera cette initiative.

QUI

Primaire: jeunes âgés de 13 à 24 ans qui risquent ou ont vécu l’itinérance.

Secondaire: les membres de leur famille et autres soutiens naturels.

QUOI

Objectifs

Intensifier et évaluer une intervention de promotion de la santé mentale (soutiens familiaux et naturels, FNS) conçue pour mettre fin et prévenir l’itinérance chez les jeunes en:

  • aider les jeunes à arbitrer les conflits;
  • aider à renforcer, reconstruire et entretenir leurs relations avec la famille et d’autres soutiens naturels;
  • introduire des stratégies pour réduire l’isolement;
  • réduire les autres facteurs qui augmentent le risque de sans-abrisme et de désengagement scolaire et professionnel;
  • créer de plus grandes opportunités de participation à l’éducation et à l’emploi; et
  • aider les jeunes à planifier l’avenir (y compris la reprise) en mettant l’accent sur les objectifs de bien-être, d’éducation et d’emploi.

COMMENT

  • Les programmes FNS sont dispensés en personne, sur place au sein des organisations et dans la communauté.
  • Le programme peut être opérationnalisé sous la forme d’un modèle de prestation de services autonome ou d’un ensemble d’activités fournies par une agence ou une organisation.
  • La prestation des programmes FNS est extrêmement agile et permet à ceux qui effectuent le travail d’adapter rapidement ce travail dans le contexte de la COVID. Cette flexibilité a permis aux programmes de prospérer.
  • Vers un chez soi mettra en œuvre cette intervention à travers une formation, un coaching individuel, un soutien au programme et l’animation de communautés de pratique dédiées.

OU

Milieux

  • 10 organisations au service de la jeunesse

Sites de mise en oeuvre

  • Organisations de provinces à travers le Canada sélectionnées en partenariat avec la Communauté nationale d’apprentissage sur l’itinérance chez les jeunes

POURQUOI

  • Les prestataires de services ont noté des besoins émergents en matière de santé mentale chez les jeunes servis par leurs organisations, notamment une augmentation significative du sentiment d’isolement (91 %), de l’anxiété (85 %), de la dépression (71 %), une augmentation des symptômes liés à des problèmes de santé mentale préexistants (67 %), les idées suicidaires (36 %) et l’automutilation (25 %) (Thulien et al, 2020).
  • L’introduction du programme FNS peut contribuer à faciliter le type de fondation nécessaire aux organisations qui vont de l’avant pour répondre aux besoins actuels et émergents en matière de santé mentale.
  • Une réponse véritablement efficace à l’itinérance chez les jeunes doit tenir compte du rôle important que les liens familiaux et communautaires peuvent jouer pour tout jeune.

 

Dans leurs mots

“Le modèle de soutien naturel familial (FNS) est le fondement de tout le travail que nous effectuons, qu’il s’agisse de services ou d’hébergement, de soins de groupe, de logements de transition ou de programmes de logement d’abord pour les jeunes, que nous devons inclure les familles, les aidants naturels et les familles choisies pour les jeunes et les considérer comme une partie de la solution et non comme un obstacle ou une partie du problème. Il s’agit d’un changement majeur dans notre façon de penser.”

Facteurs de protection clés

  • Relations familiales positives
  • Relations de soutien dans la communauté
  • Travail/Emploi
  • Éducation
  • Logement

Approches clés

  • Informé par les traumatismes

 

Site web

awayhome.ca

Twitter

@AWayHomeCa