Introduction

Renforcer l’intervention du Canada face à la pandémie signifie renforcer la promotion de la santé mentale

Renforcer l’intervention du Canada face à la pandémie signifie renforcer la promotion de la santé mentale

La santé mentale est décrite comme la 4e vague de la pandémie. En cette 70e Semaine de la santé mentale au Canada, l’équipe du Carrefour DEC se demande dans quelle mesure nous sommes prêts à faire face à cette vague, à court et à long terme. Les services de santé mentale destinés à soutenir les personnes ayant des problèmes de santé mentale existants requièrent à juste titre de l’attention et de nombreuses organisations cherchent à répondre à la demande accrue de ces services de manière significative et créative. Ces services « en aval » sont nécessaires. Ils sont également insuffisants pour faire face à la 4e vague de la pandémie. Nous nous ferons malmener, encore et encore, si nous ignorons les conditions qui sont à l’origine des problèmes de santé mentale.

La promotion de la santé mentale (PSM) est la partie la plus en amont du continuum de la santé mentale, et c’est celle qui est la moins comprise et la moins développée. Ce constat est valable dans le monde entier et est bien décrit dans une récente prise de position de l’Union internationale de Promotion de la Santé et d’Éducation pour la Santé.

Comment pouvons-nous renforcer la compréhension et le développement de la promotion de la santé mentale? Il faut commencer par comprendre où nous en sommes. Un des indicateurs du développement d’un domaine est une compréhension commune des principaux concepts – un langage commun. Le Carrefour s’est penché sur la présence d’un langage commun pour la PSM dans les définitions d’un ensemble sélectif d’organisations de politiques publiques et de santé mentale et de cadres de PSM. Nous avons trouvé de nombreuses définitions et descriptions de la promotion de la santé mentale. Bien qu’une définition commune ne soit pas utilisée dans toutes les sources, des concepts communs sont ressortis. La promotion de la santé mentale : 

  • vise à atteindre une santé mentale et un bien-être positifs à l’échelle de l’individu, de la communauté et de la population et tout au long de la vie;
  • s’attaque aux déterminants modifiables de la santé pour réduire les risques et les inégalités et renforcer les facteurs de protection;
  • s’inscrit dans une approche en amont et holistique du bien-être;
  • utilise une approche à plusieurs niveaux qui nécessite des politiques et des mesures intersectorielles
  • est basée sur les principes de l’engagement et de l’autonomie.

Cette analyse sélective des définitions de la PSM nous donne quelques signaux prometteurs sur le développement de la PSM en tant que domaine – comme une partie unique et en amont du continuum de la santé mentale. Comment pouvons-nous renforcer ce créneau? Comment pouvons-nous nous assurer qu’il fait partie de l’intervention du Canada pour faire face à la vague de santé mentale de la pandémie?

Dans le cadre du premier webinaire public du Carrefour depuis notre symposium annuel en janvier, nous examinerons comment les actifs mondiaux et locaux peuvent être utilisés à bon escient pour renforcer la promotion de la santé mentale au Canada. Joignez-vous à nous et contribuez à façonner des actions au sein d’une communauté de la PSM relativement petite, mais en pleine croissance (et puissante).

S’inscrire au webinaire