Introduction

Le contexte de la pandémie

Le contexte de la pandémie

La pandémie de COVID-19 a frappé au début de 2020 et continue d’évoluer. Les changements de cas, l’adaptation, les remises en question et l’incertitude sont les nouvelles réalités. Quels sont les effets de ces réalités sur la promotion de la santé mentale des enfants et des jeunes? Qui est touché et dans quelle mesure? Quelles sont les incidences sur les interventions? De quelles données additionnelles avons-nous besoin pour orienter nos efforts? Cette séance a notamment porté sur les premiers résultats de l’étude « Conversation sur les adaptations à la pandémie » menée par le Carrefour, de même que sur les réactions d’un panel diversifié à ces résultats. Les panélistes ont mis en commun les données tirées de leurs propres recherches, leurs anecdotes et leurs expériences en lien avec les incidences de la pandémie.

Messages clés

    • La pandémie affecte les enfants et les jeunes de différentes façons et amplifie des inégalités sociales et sanitaires qui existent depuis longtemps.
    • En plus des nombreux défis, qui sont mieux connus, le portrait de la pandémie est complexe et comporte quelques bienfaits inattendus.
    • L’émergence d’un avenir plus sain et plus équitable passe par l’amplification de toutes les voix, surtout celles qu’on fait systématiquement taire.
    • Dans une période de changements extrêmes et inattendus, il faut dans la mesure du possible revenir à nos bases et les renforcer.
    • Appuyons la jeune génération et faisons-lui confiance pour contribuer à un avenir plus radieux.

Panélistes

    • Josh Fullan, conseiller principal, Maximum City
    • Claire Betker, directrice scientifique, Centre de collaboration nationale des déterminants de la santé
    • Vanessa Ambtman Smith, Niizho Binesiik. Nêhiyaw-Métis; Thunderbird Clan, étudiante au doctorat, Université Western
    • Kathy Short, directrice générale, Santé mentale en milieu scolaire Ontario

Citations des panélistes

Nous n’avons pas tout recommencé. Nous avons bâti sur nos acquis : une stratégie provinciale dont nous n’avons pas dévié, des structures et processus organisationnels qui favorisent une mise en œuvre efficace, les outils et ressources en place et, plus important encore sans doute, les bonnes relations et la conception conjointe qui nous ont permis de relever les défis ensemble. Kathy Short

Il faut prendre le temps de découvrir les avantages inattendus, les aspects positifs ou, comme l’ont exprimé les aînés dans nos communautés, les « cadeaux » de la pandémie. Nous avons déjà traversé des pandémies. Les systèmes du savoir autochtones et notre relation avec notre écosystème et notre environnement naturel nous ont donné des connaissances sur la façon de survivre et de nous épanouir en ces temps de crise. Vanessa Ambtman Smith

Nous voulons que la situation soit encore meilleure par la suite, mais qu’entend-on par là au juste? À quoi ressemble le processus de récupération dont nous faisons tous partie et dont nous avons tous la responsabilité? Et comment s’assurer de mobiliser les communautés, les jeunes et les enfants? Claire Betker

À mes yeux c’est une formidable occasion pour nous, en tant qu’adultes, d’agir sur ces structures et ces forces d’iniquité et de laisser les enfants assumer un rôle de leadership pour nous sortir de cette époque sombre dans laquelle nous vivons. Pensez à ces enfants dont l’empathie et le sens de la justice sont décuplés face à tout ce qui se passe autour d’eux — imaginez ce qu’ils peuvent accomplir. Josh Fullan

Le virus est ici pour réveiller le monde. Trop de gens ne se sont pas connecté à la terre et à l’eau. Il est temps d faire attention, de rester tranquille et de réévaluer nos vies. Il est temps de se connecter de sa propre manière de faire partie du monde et de prendre contact avec soi-même en esprit. Enseignement par Elder Liz Akiwenzie cite par Vanessa Ambtman Smith (voir le Royal Society of Canada Report dans les ressources supplémentaires)

Ressources liées à cette session

 

Le 26 janvier 2021